Hommage au soldat Couédélo 

 

Marcel Couédélo est né le 2 janvier 1893 à Chantenay (Loire-Atlantique). Après avoir suivi des études, il devient poinçonneur.Le 27 novembre 1913, il commence son service militaire au 66e régiment d’Infanterie. Quand la guerre est déclaré en août 1914, le soldat Couédélo est transferé dans le 266e RI et va combattre dans le secteur de Nomeny (Meurthe-et-Moselle).Le 26 décembre 1914, les soldats de la 20ème compagnie du 5ème bataillon du 266e RI sont cantonnés dans le village de Leyr.De 13h30 à 14h00, ils subissent un premier bombardement qui ne fait aucune victime. De 21h à 22h, les allemands bombardent une seconde fois le village mais cette fois, il y a deux victimes : 1 civil et 1 soldat, Marcel Couédélo.Il est enterré le lendemain dans le petit cimetière du village par ses camarades.Après guerre, il sera décoré à titre posthume de la médaille militaire et de la croix de guerre avec étoile de bronze avec la citation « Bon soldat dévoué. Tué à son poste de combat à Leyr le 26 septembre 1914 ». Jusqu’à la fin des années 50, c’est la sœur du soldat défunt qui entretiendra sa tombe. Après sa mort, la sépulture du soldat Couédélo tombe dans l’oubli et dans l’abandon.Avec le 100e anniversaire de la Grande Guerre grâce aux recherches du maire du village, Monsieur Iemetti et le concours du souvenir français, il a été possible de restaurer la tombe, de reconstituter le parcours du soldat et aussi retrouver les descendants.Le samedi, 4 octobre, quelques centaines de personnes, dont 3 membres de l’association les Francs-Tireurs Lorrains s’étaient réunis pour rendre un bel hommage au soldat Marcel Couédélo.

 

Leyr1
Leyr2
Leyr3
Leyr4
Leyr5
Leyr6
Leyr7
Leyr8
Leyr9
Leyr91
Leyr92
Leyr93
 
Display Num