La bataille d’El Herri 

 

Fin du mois d’octobre 2013 des membres de l’association se sont rendus au Maroc. Nous avons décidé de nous rendre dans le petit village d’El Herri qui se situe à quelques kilomètres de la ville Khénifra dans le Moyen-Atlas. Le vendredi 13 novembre 1914, l’ordre est donné par le colonel Laverdure d’attaquer le campement rebelle des Zayanes de Mouha Ou Hammou Zayani. Dés l’aube une colonne forte de 43 officiers et 1230 hommes marchent vers le campement à découvert. Si les premières heures ont été un succès pour les français, les suivantes furent un désastre. Ainsi 613 hommes (dont le colonel Laverdure) périrent dans ce que les historiens appellent aujourd’hui «  le Dien Bien Phu Marocain ». Le maréchal Lyautey dira plus tard qu’il s’agit de la plus grande catastrophe française en Afrique. Pour essayer de comprendre cette bataille oubliée de la Grande Guerre, nous nous sommes rendus sur place. Au vue du paysage, on comprend tout de suite l’erreur du colonel Laverdure.Après l’indépendance du Maroc, un monument fut érigé sur place pour commémorer la tragique journée du 13 novembre 1914. Ensuite, nous nous sommes rendus dans la crypte du cimetière militaire de Ben M’Sick à Casablanca où repose une dizaine d’officier mort à El Herri. Les autres soldats ont été enterrés sur place. Ce voyage nous a permis de connaitre une bataille oubliée de la Grande Guerre et de rendre hommage à ces soldats français tombaient au Maroc.

El Herri 1
El Herri 2
El Herri 3
El Herri 4
 
Display Num