La crypte de Prague

 

Le 27 mai 1942, un attentat est commis contre Reinhard Heydrich, protecteur adjoint du Reich en Bohême-Moravie. L'opération, du nom de code "Opération Anthropoid" est lancée par des résistants tchécoslovaques qui ont été parachutés par la Royal Air Force.

La SS et la Gestapo, sous ordre d'Hitler, mettent à feu et à sang la Bohême afin de retrouver les auteurs de l'attentat.
Les assaillants trouvent à ce moment refuge dans l'église orthodoxe de Saint-Cyrille-et-Méthode à Prague. En récompense d'un million de Reichsmarks, Karel Curda, un des résistants, dénonce ses camarades. Le 17 juin, 700 soldats de la waffen SS assiégent l'église. Pendant plus deux heures, les tchécoslovaques se réfugient dans la crypte mais résistent par ailleurs aux assauts des SS. Après avoir tenter de creuser un tunnel, les résistants, las et usés, se suicident. L'êveque de Prague, Gorazd Pavlik, qui avait alors caché les résistants est torturé puis fusillé.
image004
image007
image001
image018
image012
image009
image006
image011
image017
image010
image016
image003
image013
image014
image015
image005
image008
image002
 
Display Num