Le col de la Chapelotte

 

Le col de la Chapelotte est un col de montagne haut de 447 m situé à proximité de Badonviller en Meurthe-et-Moselle.
Dès le début de la première guerre mondiale, le col de la Chapelotte a été un enjeu stratégique car il constituait un passage reliant le massif Vosgien à la plaine de Lorraine. Dès lors, les soldats français et allemands s'y installèrent et creusèrent des tranchées afin d'y aménager les grottes naturelles. Les Allemands, installés sur des positions faciles à défendre, décidèrent de les fortifier. Malgré l'utilisation des gaz et des lance-flammes, les soldats des deux armées utilisèrent une nouvelle arme : ce fut la guerre des mines. L'objectif était de creuser des galeries sous les lignes ennemies dans le but de les remplir d'explosifs pour ensuite les faire sauter. Durant toute la guerre, sur un front de 300 mètres, on dénombra 55 explosions. La dernière galerie fut creusée par les Français à 120 mètres sous terre. Entre 1915 et 1918, environ 2000 soldats de chaque camp perdirent la vie sur le col de la Chapelotte.
DSCN9714
DSCN9649
DSCN9650
DSCN9652
DSCN9653
DSCN9659
DSCN9661
DSCN9662
DSCN9665
DSCN9667
DSCN9668
DSCN9669
DSCN9672
DSCN9673
DSCN9674
DSCN9675
DSCN9676
DSCN9677
DSCN9679
DSCN9680
DSCN9683
DSCN9684
DSCN9685
DSCN9686
DSCN9692
DSCN9693
DSCN9696
DSCN9699
DSCN9702
DSCN9703
DSCN9704
DSCN9705
DSCN9707
DSCN9708
DSCN9709
DSCN9711
DSCN9712
DSCN9713
DSCN9648
 
Display Num