Le premier mort français en Lorraine


Le lundi 4 aout 2014, les Francs-Tireurs Lorrains ont voulu commémorer la mort du premier soldat français en Lorraine, avec le concours de la communauté de communes du bassin de Pont-à-Mousson.
Le 4 août 1914, le soldat Georges Bigard du 165e RI trouve la mort à 3h40 dans le secteur de Montmédy, victime d’une balle amie. En milieu de matinée, le trompette Fortuné Pouget du 1er escadron du 12e Chasseurs monte la garde dans le secteur de Bouxières-sous-Froidemont en Meurthe-et-Moselle. Il est tué à 11h50 d’une balle dans la tête par des cavaliers allemands.
Le 6 aout, à 00h40 au sud-est de Xon, au col de Lesménils, le sous-lieutenant Paul Honoré du 26e BCP est mortellement atteint, il est le premier officier tué à l’ennemi.
Aujourd’hui, il n’y a plus de trace de la sépulture du soldat Bigard, mais les deux derniers sont enterrés au cimetière civil de Pont-à-Mousson. Afin de leur rendre hommage, nous sommes rendus tout à d’abord au monument de Bouxières et ensuite nous avons déposé une gerbe sur chacune des deux tombes.
Nous tenons à remercier Jean-Marc Samson, le souvenir français, les associations d’anciens combattants et les élus de communauté de communes.

Mousson3
Mousson4
Mousson6
Mousson7
Mousson8
Mousson9
Mousson91
Mousson92
 
Display Num